Zone Téléchargement, What.cd, KickassTorrents… Ces dernières semaines, les sites pirates ferment les uns après les autres. Les habitudes des internautes vont-elles pour autant changer ? Eclairage de l’universitaire Sylvain Dejean.

Avec la fermeture du site Zone Téléchargement, c’est un nouveau site symbole du téléchargement illégal qui est tombé ces jours-ci, après celles de What.cd, Torrentz.eu, KickassTorrents, Monova ou encore TorrentHound. Face à cela, l’offre légale, symbolisée par des plateformes comme Netflix, Canalplay ou Spotify, connaît des jours florissants. Le piratage aurait-il du plomb dans l’aile ? Les explications de Sylvain Dejean, maître de conférences à l’université de La Rochelle, et spécialiste des us et coutumes des internautes.

Comment ont évolué les pratiques de téléchargement au fil des ans ?Différentes pratiques se sont succédé : il y a eu d’abord des échanges de pair à pair, type Emule. Les sites d’échange de fichiers via le réseau BitTorrent sont arrivés ensuite. En parallèle, les sites de téléchargement direct ont toujours été présents sur la Toile (ceux du type de Zone téléchargement ou de Megaupload). Mais c’est le streaming - illégal - qui est devenu l’usage le plus répandu chez les jeunes générations. Face à ces pratiques illégales, le streaming légal - Netflix, Amazon Prime mais aussi la télévision de rattrapage - s’est considérablement développée. C’est elle qui a contribué à faire diminuer le piratage et à considérablement changer les usages.

La fermeture d’un site comme Zone Téléchargement, aujourd’hui, n’est finalement pas si dramatique pour le consommateur, qui a beaucoup d’autres alternatives.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.telerama.fr